• 21avr

    Sony Tablet S – Le test Android-France



    Contrairement à d’autres constructeurs (suivez mon regard !) qui n’ont pas su surfer sur la vague Android (et qui se trouvent aujourd’hui dans une situation très compliquée…), Sony Mobile (anciennement Sony Ericsson)  a consacrer toute son énergie depuis 2010 au développement de produits sur l’OS de Google.

    Même si le chemin est encore long avant de rattraper l’avance considérable prise dans ce domaine par les constructeurs coréens ou taïwanais, le constructeur japonais a prouvé à plusieurs reprises lors des précédentes années, qu’il est capable de concevoir des produits innovant qui tirent partie de son expérience considérable dans l’électronique grand public. Domaine dans lequel il occupait la position de leader mondial il y a de cela une décennie.

    Dans le domaine des tablettes, l’année 2011 a été très importante pour Sony car le constructeur y a dévoilé deux modèles – dont la Tablet S – qui se sont révélés être plutôt de bonnes surprises en terme de design et d’originalité, comparés aux autres modèles sur ce marché très concurrentiel.

    Aspect extérieur et choix des matériaux :

    La Tablet S est entièrement en plastique, ce qui ne l’empêche pas d’être agréable au toucher, et ce grâce aux petits “picots” qui jalonnent la surface arrière de la tablette sur laquelle reposent tous les doigts sauf les deux pouces. Cette surface légèrement rugueuse garantie une prise en main sans risque de glisse.

    Les deux cotés latéraux de la tablette sont en forme de ruinures, ce qui – d’un point de vue ergonomique – s’avère très pratique pour loger les deux index et leur permettre de retrouver très naturellement les boutons de volume et d’alimentation.

    D’un point de vue aspect général, la Tablet S adopte un design unique de revue repliées ! Son épaisseur est donc différente en bas et en haut, ce qui lui donne un aspect de plan incliné. Ce choix s’avère être une très bonne idée pour trois raisons en particulier :

    • Lorsque l’on la place à plat sur une table, l’inclinaison naturelle de la tablette facilite le visionnage

    • L’inclinaison de la tablette permet de taper plus aisément au clavier

    • Le poids de la tablette a été placé dans la partie épaisse, donc proche des mains, d’où une impression générale de légèreté

    Le côté matériel en détails :

    Image de prévisualisation YouTube

    Contenu du pack

    • La Tablet S

    • Dragonne

    • Adaptateur secteur

    • Câble d’alimentation

    Boutons

    La Tablet S contient très peu de bouton physiques. Ces derniers sont au nombre de trois, tous positionnés sur la rainure droite (désolé les gauchers !). Il s’agit du bouton d’alimentation et des bouton volume +/-.

    Connectique

    La connectique est elle aussi assez simple. Le tablette dispose d’une prise jack, d’une prise micro USB 2.0 et d’un lecteur de cartes SD.

    APN

    Deux caméras sont présentes sur la Tablet S, ce qui permet de faire de la visio : une caméra frontale VGA (0.3MPix) et une caméra arrière de 5MPix. Il n’y a par contre pas de flash.

    Télécommande infrarouge

    A noter que la Tablet S est à notre connaissance la seule tablette du marché qui dispose d’un émetteur infrarouge ! Cette particularité fait que la tablette, si elle est convenablement configurée peut être utilisée comme télécommande universelle pour presque tout votre matériel HiFi Vidéo. Voir la vidéo promotionnelle et notre démonstration ci-dessous :

    Image de prévisualisation YouTube

    Image de prévisualisation YouTube

    Tailles mémoire

    Il est important de noter que quelle que soit la version choisie (16 ou 32Go), 4Go seront systématiquement alloués aux applications. Si on ajoute à cela l’espace réservé par le système, il ne subsiste au final pour les données personnelles (vidéos, musique, etc.) que respectivement 9 ou 24Go.

    Partie logicielle :

    Image de prévisualisation YouTube

    OS

    La tablette est livrée de base avec la version 3.1 d’Android, mais dès le premier démarrage la mise à jour vers 3.2.1 est disponible. Par ailleurs Sony a récemment annoncé que la mise à jour vers Ice Cream Sandwich est prévu pour très bientôt.

    Applications

    Très peu d’applications sont fournies de base avec cette tablette, ce qui n’est pas en soit une mauvaise nouvelle ! Chacun pourra de cette façon customiser sa tablette à sa guise sans pour autant devoir la rooter !

    En dehors des applications de base Google, Sony a inclus dans cette tablette un certain nombre d’applications “maison” qui s’avèrent pour la plupart assez utiles ou pratiques :

    • Télécommande universelle infrarouge

    • DLNA : partage et diffusion de musique, vidéos et d’autres contenus avec les périphériques certifiés DLNA™. Voir la vidéo promotionnelle ci-dessous :

      Image de prévisualisation YouTube

    • Music Unlimited : écoute de musique en streaming

    • Video Unlimited : location/achat de films

    • PS Store : téléchargement de jeu PlayStation

    • Lecteur de flux sociaux

    • Reader by Sony : liseuse de livres électroniques

    Jeux

    La Tablet S est certifiée PlayStation, ce qui lui permet d’émuler les jeux de la toute première console de Sony. Deux jeux sont fournis de série (MediEvil et Pinball Heroes). Et il est possible d’en télécharger davantage parmi la vingtaine de titres disponibles sur le PS Store.

    Il est à noter que grâce à la dernière mise à jour système, il est désormais possible de jouer à ces jeux via le confort de la manette sans fil DUALSHOCK3 à condition de pouvoir la synchroniser avec la tablette via un câble USB (de type mini B – A) non fourni.

    Conclusion:

    Pour un coup d’essai Sony a plutôt réussi son coup en proposant une tablette qui se démarque de la concurrence grâce à son design original et à plusieurs bonnes idées qui prouvent le savoir-faire de la firme japonaise dans l’électronique grand public (forme inclinée, répartition du poids, rainures sur les cotés, télécommande universelle).

    Alors certes, la Tablet S est aujourd’hui en retrait par rapport à ce qui se fait de mieux (Tegra3, quad-core, verre Gorilla, port HDMI, caméra 8MPix) mais elle reste d’une utilisation très fluide dans un grand nombre de situations.

    Si en particulier vous êtes à la recherche d’une tablette milieu de gamme avec un usage orienté multimédias, vous ne devriez pas être déçus.

    Les plus

    • Prise en main

    • Sensation de légèreté

    • Télécommande universelle

    • DLNA

    Les moins

    • Pas de flash

    • Pas d’application bureautique

    • Le navigateur manque parfois de fluidité

    • Video Unlimited ne propose curieusement que des vidéos en SD

    Samy

    Twitter Google+ 

  • spybubble

    Très bon test!

  • phil

    Bon test intéressant .
    Juste une precision : les Motorola xoom 2 ont egalement un émetteur infra rouge pour gérer les autres appareils électroniques comme une télécommande multifonction.