• 14fév

    Tutorial – Télécharger des jeux sur le GMO Gamecenter



    Tout le monde sait qu’Android est un système ouvert et qu’à ce titre, un bon nombre de markets alternatifs existent. Le GMO Gamecenter est un market japonais spécialisé dans le jeu vidéo. Plusieurs grands éditeurs japonais sortent des jeux pour ce market uniquement (grosse grosse erreur économique). Résultat, les utilisateurs non-japonais ne peuvent pas profiter d’excellents titres. Parmis eux : Super Monkey Ball, Dodonpachi Resurrection, Espgaluda 2, I Love Katamar, Chô Aniki…etc. Des jeux gamers qui mériteraient d’être joués hors de l’archipel. Le GMO Gamecenter est protégé par plusieurs dispositifs de vérification de région. Ce tutorial est là pour vous expliquer comment acheter et télécharger ces perles.

    smb

    IMPORTANT : ce tutorial ne s’adresse qu’aux possesseurs de smartphones et tablettes rootés ! Inutile de poster un commentaire en disant que vous n’arrivez pas à passer une étape si votre terminal n’est pas rooté. Inutile aussi de demander comment rooter. Des tutoriaux sont disponibles un peu partout sur la toile, cet article n’a pas pour vocation de vous aider à le faire. Si vous voulez savoir ce qu’est le root, lisez cet article publié récemment sur Android-France : ICI.

    ATTENTION : ce tutorial vous demande de modifier un fichier système afin de faire croire aux applications que votre téléphone est un modèle japonais. Si vous suivez ce tutorial à la lettre, vous ne risquez rien. En revanche, si vous allez trop vite, vous risquez d’empêcher votre téléphone de redémarrer (c’est réparable). Android-France n’est pas responsable des dommages que vous pourrez causer à votre matériel.

    Les outils nécessaires :

    • Un PC
    • Un Terminal Android assez récent (pour des raisons de performances). Tous les terminaux ne permettent pas de faire tourner ces jeux. 1Ghz de processeur au moins est nécessaire.
    • Une application qui permet d’explorer les fichiers sur votre smartphone. Je vous conseil l’excellent Root Explorer (payant mais vraiment excellent).
    • L’application Market Enabler

     

    Première étape : créez un compte Gmail japonais.

     Allez sur ce lien.

    Créez un compte GMail en choisissant Japon dans le champ Zone Géographique.

    Deuxième étape : connectez votre compte Gmail japonais sur votre terminal

    Allez dans les paramètres du téléphone, puis Comptes et synchro. Cliquez sur ajouter un compte, choisir Google et connectez votre compte Gmail japonais créé précédemment. Vous pouvez désactiver toutes les synchros sur ce compte, nous n’en avons pas besoin.

    Troisième étape : préparer le BUILD.PROP

    BUILD.PROP est un fichier de configuration du système qui donne pas mal d’information à votre terminal. Il est indispensable pour que votre système fonctionne parfaitement. Nous allons dans un premier temps le sauvegarder.

    Allez dans votre explorateur de fichier. Accédez au dossier /system. Copiez le fichier BUILD.PROP. Allez ensuite à la racine de votre carte SD (le dossier /sdcard) et créez un dossier que vous appelerez comme vous voulez (par exemple SAVEBUILD). Dans ce dossier, créez-en un autre appelé ORIGINAL. Allez dans ce dernier et collez votre BUILD.PROP. A côté du dossier ORIGINAL, créez un dossier JAP et collez-y aussi le BUILD.PROP.

    Vous devriez avoir une arborescence comme ceci à la racine de votre carte sd :

    +sdcard

    —+SAVEBUILD

    ——+ORIGINAL

    ———-BUILD.PROP

    ——+JAP

    ———-BUILD.PROP

    Le BUILD.PROP que vous avez mis dans le dossier ORIGINAL ne doit JAMAIS être modifié !!! C’est celui du dossier JAP que nous allons modifier.

    Quatrième étape : créez un BUILD.PROP japonais

    Nous allons maintenant modifier le BUILD.PRO du dossier /sdcard/SAVEBUILD/JAP.

    Dans ce fichier, cherchez les lignes commençant par ro.product.model, ro.product.brand et ro.build.fingerprint.

    Remplacez ces trois lignes par ceci :

    ro.product.model=SO-01C
    ro.product.brand=docomo
    ro.build.fingerprint=docomo/X10_1233-7397/SonyEricssonSO-01C/es209ra:1.6/R1EA018/1266719038:user/rel-keys

    Sauvegardez. Nous avons maintenant deux fichiers BUILD.PROP. Votre fichier original et un second modifié pour faire croire au GMO Gamcenter que vous être sur un terminal japonais.

    Cinquième étape : supprimez les données et le cache de l’Android Market

    Cette étape vous fera perdre les données de recherche sur votre market. Rien de bien grave. Allez dans les paramètres du téléphone, puis Applications, Gérer les Applications. Choisir l’onglet Tout et cherchez l’application « Market ». Attention, pas Android Market mais Market tout court. Cliquez sur Vider le cache et Supprimer les données.

    Sixième étape : redémarrez votre terminal

    Pas besoin d’explication.

    Septième étape : Market Enabler

    Ouvrez la dernière version de Market Enabler et choisissez un fournisseur d’accès japonais comme SoftBank.

    Huitième étape : connectez votre compte japonais à l’Android Market.

    Allez sur l’Android Market. Acceptez les conditions. Appuyez sur la touche Menu de votre terminal et choisissez Comptes. Sélectionnez votre compte japonais. Acceptez de nouveaux les conditions. Sortez de l’Android Market.

    Neuvième étape : choisissez un jeu

    Vous allez maintenant pouvoir regarder ce que le GMO Gamcenter a à proposer. Sur votre terminal, rendez-vous à l’adresse suivante : ICI.

    Vous pouvez naviguer dans les menus japonais afin de parcourir le catalogue de jeux. Si vous ne parlez pas japonais, vous ne serez pas forcément pénalisés, le menu étant très épuré. Lorsque vous cliquerez sur un jeu, l’Android Market s’ouvrira et vous pourrez télécharger ou acheter votre jeu.

    Si le market vous dit que l’article n’est pas compatible avec votre appareil, arrêtez-là.

    Si le market vous dit que l’article n’est pas disponible dans votre pays, c’est que vous avez raté une étape. Recommencez à l’étape 5.

    Si vous pouvez télécharger des articles gratuits mais pas payants, recommencez à l’étape 5 mais désinstallez les mises à jour de l’application Market. Vous retomberez sur une vieille version du market et il vous faudra faire les étapes suivantes rapidement, avant que celui-ci ne se remette à jour.

    Vous allez donc télécharger une application qui n’est pas un jeu mais un « ticket » pour pouvoir télécharger le jeu sur le GMO Gamecenter. Si vous la lancez et essayer de télécharger les données, le Gamcenter vous dira que le jeu n’est pas dispo dans votre pays (en japonais).

    Dixième étape : un téléphone japonais

    Nous allons maintenant faire croire au GMO Gamcenter que vous êtes sur un terminal japonais. ATTENTION, suivez bien cette étape car c’est la seule étape à risque du tutorial. Ouvrez votre explorateur de fichier. Copiez le fichier BUILD.PROP que nous avons modifié (qui se trouve dans /sdcard/SAVEBUILD/JAP). Collez-le dans /system après avoir monté ce dossier en mode écriture. Dans Root Explorer, il faut cliquer sur le bouton Mount R/W en haut de l’écran. Il vous demandera de remplacer le fichier original, répondez Oui.

    sc-root-explorer

    Onzième étape : redémarrez votre terminal

    Il vous faut une explication ?

    Douzième étape : téléchargez et jouez !

    Relancez votre jeu téléchargé et suivez les instructions. Vous pourrez le télécharger. ATTENTION, si vous vous mettez en Wifi, certains fournisseurs d’accès français brident les connexions vers le Japon. Le jeu risque de mettre plusieurs heures à se télécharger. J’ai testé avec Free et Orange et dans les deux cas, la connexion était très lente. J’ai donc téléchargé les données en 3G… Une fois le jeu téléchargé, cliquez sur le bouton orange en haut pour le lancer. Bon jeu.

    galuda2-launch

    Treizième étape : remettez le BUILD.PROP original

    Lorsque vous avez téléchargé votre jeu, il faut remettre le BUILD.PROP original pour télécharger un autre ticket sur l’Android Market. Pour ce faire, reprenez l’étape 10, mais copiez plutôt le fichier /sdcard/SAVEBUID/ORGINAL dans /system et redémarrez votre terminal.

    Allez, pour donner envie aux fans de shoot’em up :

    Le Fred

  • Bewi

    Avant de faire cette longue manipulation, est-il possible de connaitre le catalogue exhaustif de cette plate-forme ?

  • Legna

    Attention des utilisateurs de TF201 (transformer prime) se sont retrouvés en infinite boot loop après avoir touché au build.prop sans possibilité de retour en arrière ce n’es pas une manipulation anodine… (source : forum XDA developers).

  • Juunp

    Bonjour, est-ce que je pourrais savoir quel téléphone il faut pour faire tourner espgaluda? J’ai un SGS2 et ça me paraît un peu bizare quand le market me dit que mon téléphone est incompatible à part s’il faut des touches physiques pour pouvoir y jouer. Sinon, c’est vrai qu’il vaut mieux télécharger les jeux en 3G plutôt qu’en wifi, j’ai fait le test et ça va beaucoup plus vite (Orange).

  • Zratul

    La manip est quand même fastidieuse :( Je regrette profondément ces restrictions régionales.

    Dans tous les cas, Cave a confirmé que ESPGaluda II et DoDonPachi allaient arriver cette année sur l’Android Market Européen et US donc je patienterai.

    A savoir qu’avec un téléphone rooté et un simple Market Enabler, on peut au moins tester la démo de ESPGaluda II (qui elle ne fait pas de vérification sur les devices). On constate que ça marche vraiment au poil et j’attends avec impatience les sorties officielles.

  • Le Fred

    @Bewi : il y a un lien dans le tuto, regarde bien.

    @Juunp : le SGS 2 les fait tourner à la perfection (j’ai d’ailleurs one-life DDP récemment dessus ^^). Si le market te dit qu’il est incompatible c’est sans doute à cause de la région et non du téléphone. Suis le tuto dans l’ordre ;)

    @Zratul : il y a de moins en moins de chances que Cave sortent les jeux sur le market. Ils ne répondent à aucune question quand on essaie de les contacter et censurent carrément les messages sur leur mur facebook… De plus les jeux sont codés avec un runtime propriétaire uniquement lisible par le GMO Gamecenter. C’est très très mal parti. Et Cave sont les rois de la communication foireuse, du marketing foireux et savent mieux que personne comment passer à côté de pas mal de revenus (vive les shmups non-region free !). Bref, n’attends rien d’eux de ce côté là.

  • Miika

    Merci pour le tuto

  • Maze

    J’ai déja utilisé cette technique mais il y en a une bien plus simple c’est d’utiliser le market alternatif muzhiwan => [PAS DE LIEN VERS UN APK DIRECT NON VERIFIE STP]
    Il y a à peu près les meme jeux que sur GMO et vous aurez juste besoin de modifier le build.prop et rien d’autres pour les faire tourner.

  • Le Fred

    Aucun des jeux cités dans le tuto n’est dispo sur ce market…

  • Maze

    Ok pas grave, vous aurez juste à faire une recherche sur Google vous tomberez dessus. C’est juste que comme c’est un site asiatique ça met pas mal de temps à charger les pages ^^’

  • Feeloun

    Comme d’autres, j’ai fait toutes les manips nécessaires et le market continue de dire que mon téléphone n’est pas compatible :(.

  • Feeloun

    Mea culpa, j’avais voulu faire trop rapidement et j’avais modifié le build.prop dès l’étape 2.
    Après avoir tout refait, point par point, il me propose bien d’acheter le jeu mais il m’explique peu après qu’il est « Impossible d’installer le jeu dans votre pays ».
    Là, je suis réellement perdu…

  • Zratul

    LeFred > On peut avoir espoir, Rising Star Games par exemple fait pas mal d’efforts vis à vis de l’import des jeux Cave en Europe, preuve qu’ils sont pas totalement fermés.

    De plus, Deathsmiles, Dodonpachi et ESPgaluda II sont sortis sur iOS en Occident.

    Après ils sont peut-être en train de voir une solution pour éviter le piratage qui est un peu trop présent sous Android.