• 14fév

    Interview – Entretien avec Google après la sortie de chrome Beta



    Sorti en Bêta mardi dernier (07/02/2012), Google nous a offert la version mobile de son navigateur phare, Chrome, qui s’inscrit donc dans la vague actuelle visant à rapprocher les Smartphones/Tablettes (sous ICS) de nos ordinateurs.

    En effet, l’utilisateur pourra se connecter depuis son Smartphone à son compte Google (sans obligation) et profiter ainsi des marque-pages, onglets et historiques  enregistrés sur son ordinateur portable, permettant donc l’intégration totale du Smartphone de l’utilisateur à son Système d’Informations, si besoin je vous renvoie vers l’article rédigé lors de la sortie du navigateur.


    Ce navigateur n’a pas pour objectif de se confronter à l’actuel d’Android mais bien celui de le remplacer, bien qu’il s’agisse d’une bêta (sans date prévisionnelle sur la sortie de la version finale) c’est la volonté affichée par Google au travers de son directeur de projet sur le sujet, Arnaud Weber, qui au passage, précise que ; « la version finale 1.0 sortira donc quand elle sera prête ».

    Niveau technologie, là aussi Chrome surfe sur la vague actuelle en optant pour la technologie HTML 5 plutôt que pour la technologie Flash (rappelons par ailleurs qu’Adobe a annoncé la fin du support flash pour appareils Android après la sortie de la version 11) et choisit donc le remplaçant annoncé de la technologie Flash.

    Dernier point important dans l’interview qui ne manquera certainement pas d’en faire réagir certains d’entre vous, est la réponse à la question suivante :

    « Quelle est votre vision de l’avenir de la navigation ?

    Je pense que les ordinateurs fixes vont disparaître. Il restera les portables, les tablettes et les Smartphones. Les utilisateurs vont naviguer d’où ils veulent, et les navigateurs vont devenir suffisamment équivalents pour qu’ils ne se posent même plus la question de l’appareil avec lequel ils surfent. »

    Ce qui rejoint clairement le débat sur la « mort du PC » déjà bien présent chez nos confrères du Journal du geek ici et ici. Pour ma part, je ne me vois pas tout faire sur ma tablette ou mon Smartphone et vous ?

    Via lepoint.fr

    Misterfifi

    Référent mobilité (animation séminaire et développement d'applications), mais surtout passionné par Android depuis sa sortie et par l'informatique en général depuis de nombreuses années (pas trop quand même je suis jeune) :)

    Google+ 

  • g123k

    De toute manière, tant qu’il n’y aura pas de multi-fenêtres sur les OS mobiles, les ordinateurs ne pourront pas disparaître.

  • lanoje

    j’ai plus d’ordinateur depuis plus d un an, jutilise que mon smartphone android (actuellement le galaxy note )
    Et ca me suffit largement. Branche en wifi et hdmi sur ma tele couplé a un mini clavier bluetooth c’est suffisant pour
    Du surf et du multimedia (streaming ou autre )

  • http://android-france.fr misterfifi

    Tout dépend de la manière dont on utilise notre ordinateur, il est clair que je suis le premier à dire que j’allume moins mon PC depuis que j’ai mon A500. Pour la majorité des personnes, le PC n’a plus de valeur ajoutée, si leur pc sert à regarder un film ou aller sur les réseaux sociaux une tablette est toute désignée. Le seul point encore reproché à Android : le temps de boot, plus long que certain pc…

  • zhym

    Tout dépend ce que l’on fait avec son PC, le gars qui fait du montage vidéo, retouche photos ou jouer, il restera sur son PC fixe. Je vois pas un gars jouer a un mmorpg genre Guils War 2 sur tablette, faut pas se leurrer.

  • Chris

    ça fait 10 ans qu’on nous dit que le PC fixe va disparaître … toujours est-il que qu’un ordinateur portable ça coûte plus cher (ou alors à prix équivalent merci la qualité…) et au bout de 1,5 ans la batterie devient inutilisable … perso les ordinateurs portables j’en suis revenu.

  • marmade

    Pour ma part, je ne me vois pas tout faire sur ma tablette ou mon Smartphone et vous ?

    Dans l’interview, il est tout de même fait mention du portable, soit un ordi:
    Il restera les portables, les tablettes et les Smartphones.

    Et moi ? pas du tout les mêmes utilisations entre pc (fixe ou laptop), tablette et smartphone. Rien que le nombre d’applicatifs non encore portés sur smartphone/tablette est rédhibitoire.